LES LIVRES

Plus personne pour aujourd'hui

Protection rapprochée

Dernier avis avant démolition

Nouvelles à ne pas y croire

Textes en ouvrages collectifs

ATELIERS D'ÉCRITURE

Pour quels publics ?

Thèmes et techniques

Littérature/journalisme

Expérience

Contact et tarifs

QUI ? Où ?

L'auteur / contact

Les éditeurs

Chroniques

Audio et vidéo

Libraires-médias

BONUS

Ma bibliothèque

Mes têtes à clics

Dédicaces à risque

 

 

Qui c'est celui-là ?

 

 

 

Fabien Maréchal - auteur - journaliste - ateliers d'écriture

 

Présentation sur le site de la
Maison des écrivains et de la littérature

 

fabmar@sfr.fr

 

 

 

Né en 1972 ; enfance dans un village agricole de Seine-et-Marne, au milieu des champs des possibles ;

Etudes universitaires à Orléans, au bord de la Loire ; puis Centre de formation des journalistes (CFJ, promo 1996), à Paris, sous les toits et dans les gaz d'échappement ;

Coopérant à l'Université royale de Phnom Penh (1996-1997), au Cambodge, à l'autre bout du monde ; rédacteur au quotidien L'Alsace (1998-2001), à l'autre bout de la France ; rédacteur en chef de l'hebdomadaire régional Le Pays Briard (2001-2002), bien au-delà du périphérique ; deuxième secrétaire de rédaction du magazine Télé2Semaines (2003-2007), en dehors de toute compétence télévisuelle ; chroniqueur pour plusieurs sites Internet aujourd'hui disparus dédiés à la musique, à la culture et à l'actualité (AmbFrance, Annu:Art, Poin-Poin), ainsi que pour Le Journal Minimal ; intervenant pour les ateliers d'écriture organisés par Tu connais la nouvelle ? auprès de collégiens, lycéens et apprentis ; et, de 2008 à 2022, secrétaire de rédaction unique de National Geographic France, bien loin de la course au scoop.

J'habite actuellement Gagny (Seine-Saint-Denis), nourris les hérissons et les oiseaux du jardin, pêche, aime les vieux flacons (bourgognes, graves, sauternes...), me pourlèche de Mozart et de heavy metal.

L’écriture est pour moi un moyen de sonder les sentiments et les situations qui échappent à notre compréhension directe, de disséquer (si possible pour ensuite les hacher menu) certaines idées utilitaristes trop bien conçues, et surtout de rire un peu de soi-même dans ce monde étrange.